mardi 31 mai 2011

« Le moulin de Jemmapes des lapins »





Le lapin qui boit m'a laissée approcher à vingt pas avant de s'éloigner peinardement de quelques sauts dans les arbres. Celui des trois autres photos s'est encore moins éloigné, bien que sachant de toute évidence que ce petit arbre ne le cache pas. Et je vous rappelle que j'ai un chien féroce avec moi. Alors je me demande un peu, ces lièvres sont-ils un peu attardés mentaux, ou bien se préparent-ils à déclencher leurs plans pour la maîtrise du monde ? Ce soir, je ne dormirai que d'un œil...

2 commentaires:

Picard a dit…

Encore une série impressionnante ! (Au fait, en Français, et dans Daudet, on écrit "Jemmapes")

Abige Muscas a dit…

Gaffe, y a pas plus brutal qu'un lapin sur le sentier de la guerre. Rappelle toi le Lapin Tueur de Caerbannog!
http://www.youtube.com/watch?v=XcxKIJTb3Hg